Etudier en France [en]

PNG

Formalités pour étudier en France

La période de candidature pour l’année académique 2018-2019 est ouverte.

Les documents et informations disponibles sur cette page doivent être consultés à titre d’information et susceptibles d’être sujet à modification.

Différentes procédures d’admission s’appliquent selon la nationalité de l’étudiant, le diplôme de fin d’études obtenu, et le programme d’études supérieures choisi. Pour plus d’information, veuillez consulter le lien suivant :

http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid20200/etudiants-etrangers-inscriptions-dans-l-enseignement-superieur-francais.html.%20%3C/h4%3E%3Ch5%20class

  • Candidats ougandais titulaires ou en préparation du Bac français ou Bac européen :

Tout candidat ougandais titulaire ou en préparation du Bac français ou Bac européen doit effectuer sa procédure d’inscription par Internet à partir du site www.admission-postbac.fr

  • Candidats ougandais non-titulaires du Bac français ou Bac européen :

Si vous êtes étranger et voulez commencer une 1ère année de licence en France, vous devez normalement demander votre admission préalable à l’université. Vous pouvez toutefois en être dispensé au vu de votre diplôme, de votre nationalité ou de la filière choisie. Vous pouvez directement vous inscrire dans l’enseignement supérieur, en suivant différentes procédures.
Si vous souhaitez continuer vos études en France (2e année de licence, master...), vous devez aussi vous inscrire directement.

INSCRIPTION EN PREMIERE ANNEE – PROCEDURE HABITUELLE  :

- 1. Les étudiants doivent choisir une université qui propose un cursus ou une qualification dans la spécialité de leur choix. A cette fin ils peuvent s’aider des sites suivants : http://www.campusfrance.org/fr/rubrique/etudier-en-france
www.onisep.fr
Etudes en langue anglaise en France : http://taughtie.campusfrance.org/tiesearch/#/catalo

- 2. Pour les étudiants qui souhaitent entrer en première année à l’Université en France, ils doivent s’inscrire sur le site : https://www.admission-postbac.fr/ et formuler leurs vœux du 20 janvier au 20 mars.

- 3. Les étudiants doivent compléter un formulaire de dossier blanc “DAP : Demande d’admission préalable” pour l’université de leur choix et le remettre avant le 22 janvier 2018 auprès du Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France à Kampala.

Merci de bien vouloir lire attentivement la Notice Explicative avant de compléter le formulaire DAP  : Notice Explicative
Formulaire DAP 2018-2019 à compléter : Formulaire DAP

Il vous est également possible de retirer le formulaire et la notice explicative directement au SCAC de l’Ambassade de France à Kampala ou au bureau Campus France (à l’Alliance Française ou à l’université de Makerere).

- 4. Les étudiants doivent prouver qu’ils détiennent un niveau suffisant en français avant de compléter leur dossier blanc - DAP (se renseigner sur le niveau requis pour le programme choisi à l’université).

Pour cela ils doivent passer le TCF-DAP ou détenir un diplôme de DELF B2 /DALF C1 – C2. L’Alliance Francaise de Kampala est l’institution de référence pour passer ces tests : http://afkampala.org/

Des modalités d’exemption sont prévues selon les cas (exemple : l’étudiant est titulaire d’un diplôme de pédagogie en Français ou a étudié dans un pays francophone en Français).

- 5. Si un étudiant souhaite bénéficier d’une bourse, ce dernier peut contacter l’espace Campus France ou attendre les différentes offres de bourses publiées sur le site de l’Ambassade de France dans le courant de janvier/février.

- 6. Lorsque les étudiants sont admis à l’université de leur choix, ils doivent procéder à une demande de visa au Consulat situé à l’Ambassade de France de Kampala.
L’admission à l’université ne garantit en aucun cas la délivrance d’un visa.

Veuillez s’il vous plaît noter que les procédures Dossiers blancs et Admission Post-Bac ne sont pas les seules méthodes permettant d’être admis en première année d’études supérieures en France, des rentrées étant parfois possibles en janvier/février. Si vous souhaitez avoir plus d’information sur les procédures supplémentaires/rentrées décalées, veuillez s’il vous plaît contacter le bureau des admissions de l’établissement qui vous intéresse pour voir s’il propose une alternative.

Pour toute information complémentaire, envoyez un email à : Romane Gerardin.

Liens utiles :

  • Agence EduFrance

    Agence chargée de la promotion de l’enseignement supérieur et facilitant l’accueil et le séjour des étudiants internationaux en France.

L’enseignement supérieur en France

Vous êtes étudiant et souhaitez poursuivre vos études en France ?

En France et via son réseau de près de 260 espaces et antennes répartis dans 123 pays dans le monde, Campus France accompagne les étudiants étrangers dans leur projet.

Établissement public dépendant des ministères de l’Europe et des Affaires étrangères et de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Campus France est chargé de la promotion de l’enseignement supérieur français à l’étranger et de l’accueil des étudiants et des chercheurs étrangers en France.

Selon votre nationalité, votre niveau d’étude initial et le type d’université ou école que vous recherchez, les procédures d’inscription peuvent varier.

Le site Campus France fournit toutes les informations sur l’enseignement supérieur en France, les programmes de bourses, les modalités d’inscription, les procédures de demande de visa…

JPEG

L’enseignement supérieur en France : une offre très riche

La France dispose d’un réseau de près de 3 900 établissements, publics ou privés répartis en :

  • Communautés d’universités et d’établissements,
  • Universités et établissements assimilés,
  • Écoles doctorales,
  • Écoles d’ingénieurs,
  • Écoles de commerce et de management,
  • Écoles d’art et écoles d’architecture,
  • Écoles et instituts privés dans tous les domaines d’études.

Accéder au répertoire des formations

4e pays d’accueil des étudiants étrangers au niveau mondial

La France se place parmi les pays les plus attractifs pour les étudiants en mobilité internationale. Elle occupe la 4e place des pays d’accueil, derrière les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie ; elle est ainsi le premier pays non anglophone.

En 2018, 325 000 étudiants étrangers ont choisi la France et ce nombre est en constante augmentation.

Les chiffres clefs

Depuis 10 ans, le nombre d’étudiants dans le monde a augmenté de plus de 50%*.
En 2025, il y aura 80 millions d’étudiants en plus dans le monde*.
En 2018, il y avait 325 000 étudiants internationaux en France.**
L’offre française d’enseignement supérieur à l’étranger accueille 37 000 étudiants.*

* Chiffres de l’UNESCO / ** Chiffre du ministère de l’Enseignement supérieur

Des aides financières spécifiques pour les étudiants étrangers

Des bourses sont proposées afin d’accueillir des étudiants qui n’ont pas les moyens de faire leurs études en France :

  • 12 000 bourses d’études ou de stage du gouvernement français sont accordées par les ambassades. Elles ouvrent droit à l’exonération de frais de scolarité en France. Les démarches peuvent être conduites auprès de leurs espaces Campus France.
  • 14 000 exonérations des frais de scolarité, attribuées par les ambassades, sont mises en place pour les étudiants extra-Européens, dans le cadre de la réforme de ces frais. Les exonérations s’adressent prioritairement aux étudiants du Maghreb et d’Afrique subsaharienne. Là encore, les démarches peuvent être conduites auprès de leurs espaces Campus France.
  • Les universités et les écoles peuvent conclure des accords bilatéraux avec des établissements étrangers afin d’accueillir des étudiants qui acquitteront ainsi, sous réserve de réciprocité, le même montant de frais d’inscription que les étudiants européens.
  • En outre, des exonérations de frais de scolarité sont accordées par les universités ou les écoles en fonction de leur stratégie internationale, et dans la limite de 10% de leurs effectifs d’inscrits.
  • D’autres exonérations des frais de scolarité existent. Il s’agit en particulier des réfugiés ou bénéficiaires de la protection subsidiaire des demandeurs d’asile ; personnes ayant une résidence de longue durée en France ainsi que leurs enfants, conjoints ou partenaires , etc.

Plus d’information sur le site de Campus France

Erasmus +

Erasmus + est un programme européen qui donne aux étudiants, aux stagiaires et, de façon générale, aux jeunes de moins de 30 ans avec ou sans diplôme, la possibilité de séjourner à l’étranger pour renforcer leurs compétences.

Près de 30 000 jeunes séjournent chaque année en France dans le cadre d’Erasmus +. C’est le 4e pays d’accueil Erasmus.

Dernière modification : 21/05/2019

Haut de page