Exercice conjoint des troupes de montagne ougandaises et françaises

Du 19 au 30 mai 2019, un détachement de chasseurs alpins en mission au 5ème régiment interarmes d’outre-mer basé à Djibouti, a pris part à un entrainement conjoint avec les troupes de montagne ougandaises. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la convention signée entre la France et l’Ouganda en juillet 2016 et vise à permettre aux militaires ougandais (UPDF) d’acquérir les savoir-faire militaires en milieu montagneux. Baptisé « Moutain Ghost », cet exercice a été organisé de concert entre le coopérant militaire français en Ouganda et le commandant du centre d’entrainement au combat montagne des UPDF.

Pendant deux semaines, plus de cinquante soldats français ont évolué dans la région de Karagutu, dans le district de Ntoroko dans l’Ouest du pays.

Les militaires français ont été intégrés dans les compagnies UPDF et ont rejoint leurs frères d’armes sur le terrain pour mutuellement échanger leurs savoir-faire techniques et tactiques. Tenant le terrain pendant plusieurs jours, toutes les unités se sont entrainées à des exercices tels que la reconnaissance de cols, la réaction en cas d’attaque ou le franchissement d’obstacles. Les trois compagnies ont pu en quelques jours découvrir une bonne partie du massif du Ruwenzori.

Au cours de cet entraînement conjoint, les officiers français ont rapidement pu mesurer la qualité des aptitudes techniques des soldats ougandais en milieu montagneux, fruit d’une instruction de haut niveau dispensée par les instructeurs UPDF formés par les experts français au cours des années passées. Les chasseurs alpins français ont également pu s’enrichir des savoir-faire et des connaissances de leurs homologues ougandais dans cet environnement particulier.

Figure 1 - Le colonel Lionel en discussion avec le médecin de garde de l’hôpital de Fort Portal. JPEG

Figure 2- Le lieutenant Louis-Marie rencontre les instructeurs ougandais. JPEG

Figure 3- Reconnaissance de col dans le massif du Rwenzori. JPEG

Figure 4- Franchissement d’obstacle après une embuscade réussie. JPEG

Figure 5- Frères d’armes après l’action. JPEG

Dernière modification : 03/06/2019

Haut de page