Formation de la brigade du Rwenzori

Amorcé en aout 2016, les UPDF, sous l’élan du Colonel KAVUMA chef de corps du « Mountain Warfare Training Centre », n’ont cessé de faire progresser le projet de partenariat d’acquisition par les forces ougandaises des savoir-faire militaires en milieu montagneux.

JPEG
JPEG
JPEG

En effet, que ce soit dans la construction de l’infrastructure de l’école, dans la création de sites de franchissement ou d’un champ de tir en montagne, les différents acteurs de ce projet adaptent les standards français et les conseils prodigués lors des différents partenariats aux règlements et habitudes ougandaises.

De plus, après une procédure, longue de plus d’un an, le centre a reçu 95% des équipements montagne achetés en France aux groupes MARCK et PETZL. Ces baudriers, casques, mousquetons, tentes, crampons, piolets, poulies et autres descendeurs vont équiper la 1ère brigade de montagne du Ruwenzori.

JPEG
JPEG

C’est dans ce cadre et dans cette période particulièrement positive pour le projet, que la 1ère compagnie du 5ème régiment interarmes outre-mer de Djibouti, armée par la 6ème compagnie du 13ème Bataillon alpin de chasseurs à pied, a projeté, du 31 mars au 21 avril 2019, 3 chefs de détachement et 2 chefs d’équipe haute-montagne renforcé d’un infirmier du service de santé des armées dans la région de Fort Portal en Ouganda.

JPEG
JPEG

Cette mission d’assistance visait à conseiller techniquement et tactiquement les instructeurs ougandais (ToTs) du « MWTC » dans le cadre du 3e stage que ce jeune centre de formation montagne organise en autonome.

Cette mission a également permis de former les officiers et responsables logistiques de toute la brigade à la maintenance et à la gestion des nouveaux matériels techniques.

JPEG

De plus, pour répondre au besoin opérationnel des UPDF, il a été décidé de conduire la formation en simultané de 6 sections pendant 6 semaines, soit 240 stagiaires d’un coup !

Calqué sur les formations françaises, le cursus montagne ougandais est conduit grâce à l’expertise acquise lors des missions de formation précédentes, armés par l’école militaire de haute montagne de Chamonix, le groupe d’aguerrissement en montagne de Modane ou les différents corps de la 27e BIM.

JPEG
JPEG

Fraichement formés, ces sections pourront ainsi participer à un exercice conjoint, du niveau bataillon, d’entrainement au combat en montagne avec la même compagnie du 13ème BCA dans les mois à venir. S’en suivra dans la foulée, un stage de tireur d’élite en montagne afin d’amener une nouvelle capacité à ses unités.

Enfin et pour continuer à devenir toujours plus autonomes, cet été un des meilleurs instructeurs ougandais ira se frotter aux massifs Alpins durant le stage de qualification été à Chamonix et ramènera ainsi plus d’expérience et de nouveaux savoir-faire.

JPEG

Au cours des derniers mois, les progrès réalisés dans la montée en puissance des troupes alpines ougandaises sont spectaculaires et augurent bien de la mise sur pied imminente de la 2e brigade de montagne

CBA Pierre ASCEDU

Dernière modification : 29/04/2019

Haut de page