L’ambassade de France célèbre la journée internationale des droits de l’homme

Le lundi 10 décembre, l’Ouganda se joignait au reste du monde pour célébrer la Journée internationale des droits de l’Homme et le 70ème anniversaire de l’adoption de la déclaration universelle des droits de l’homme. L’ambassade de France a activement participé à la cérémonie, par sa présence et par le financement du tout premier musée des droits de l’homme en Ouganda. Elle était représentée par le Premier Conseiller, la Conseillère de Coopération et d’Action Culturelle, et l’attachée culturelle de l’ambassade.

La commission des droits de l’homme en Ouganda organisait ce lundi 10 décembre, en partenariat avec le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme, la commémoration de la signature de la déclaration universelle des droits de l’homme, il y a 70 ans. La journée commençait par une marche dans les rues de Kampala, au départ des Railway Grounds.

JPEG

La journée marquait également l’inauguration du tout premier musée des droits de l’homme en Ouganda, célébré par l’invité d’honneur, le Chief of Justice en Ouganda, Bart Magunda Katureebe, comme « une étape majeure dans le combat pour les droits de l’homme. ». Le musée, situé sur Buganda Road, dans les locaux de la commission des droits de l’homme en Ouganda, est accessible gratuitement. Ses premières œuvres étaient exposées lors de la cérémonie. Le président de la commission a remercié l’ambassade de France pour sa participation au projet : « Nous voudrions remercier l’ambassade de France pour son soutien financier envers la création du premier musée des droits de l’homme en Ouganda ».

JPEG

Enfin, la cérémonie fut l’occasion de récompenser les gagnants de concours d’essais et de dessins sur le thème des droits de l’homme, organisés en amont de cette journée.

JPEG

Dernière modification : 20/12/2018

Haut de page