Le Fonds Social de Développement soutient… Youth Movers Uganda

Vous découvrirez chaque semaine un projet financé par l’Ambassade de France en Ouganda via le Fonds Social de Développement dont l’objectif est d’accompagner les organisations non gouvernementales locales dans l’amélioration du sort des populations.

Qu’est-ce que le Fonds Social de Développement ?

Le FSD est un instrument du Ministère français des Affaires étrangères et de Développement international visant à stimuler les initiatives de développement local, en renforçant la société civile tout en contribuant à la réduction de la pauvreté. Véritable outil de proximité, le FSD constitue la principale interface du Service de Coopération et d’Activité Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France en Ouganda avec la société civile locale.

Cette année, le fonds d’un montant total de 100 000€ pour l’Ouganda sera dédié à l’appui de six organisations pour la mise en œuvre de leurs projets.

La jeunesse et l’écologie, pierres angulaires de la société

Youth Movers Uganda est une organisation non gouvernementale présidée par Flora Aling (je crois) qui vise à inscrire la jeune génération dans une démarche active d’épanouissement et de contribution à l’amélioration de la société. Implantée à Gulu, dans le nord de l’Ouganda, cette ONG a été créée en 2009 et apporte son soutien aux jeunes de 15 à 35 ans dans trois domaines principaux :

  • Bien-être quotidien : agriculture écologique, sécurité alimentaire, nutrition, création de richesses ;
  • Santé : prévention contre le VIH ;
  • Gouvernance : acquisition de compétences en gestion de projets et management.

Pourquoi Youth Movers Uganda ?

Un projet contribuant à une gestion durable et écologique des terres a particulièrement retenu notre attention. L’Ambassade finance donc à hauteur de 10 600€ pour l’année 2017 ce projet agro-écologique qui consiste à former de jeunes agriculteurs aux bonnes pratiques et leur faire prendre conscience des enjeux climatiques. L’objectif de l’ONG est d’éduquer à la préservation du sol, à l’utilisation de pesticides organiques et à la plantation d’arbres fruitiers dans leurs champs.

Bien plus qu’un soutien financier

Invités par Stéphanie Rivoal, Ambassadrice de France en Ouganda, Flora Aling et un agro-écologiste bénéficiaire de l’action de l’ONG, Patrick Otim, ont eu l’occasion de se rendre à Paris le 21 avril 2017 pour intervenir lors d’une conférence sur le thème de l’altruisme et de la fraternité, en présence de Bill et Melinda Gates. A cette occasion, Patrick Otim a pu partager son histoire. Le travail des champs, il le connaît depuis l’enfance dans une région longtemps minée par un conflit interne dévastateur. Aujourd’hui il pratique l’agro-écologie en cultivant de la cassaba et du maïs, une agriculture vivrière dont la productivité et l’accès au marché sont encore instables. Interrogée sur sa visite parisienne, Flora Aling est très enthousiaste : « Cette visite était une formidable opportunité pour mettre sous le feu des projecteurs Youth Movers et l’Ouganda et ainsi mettre en avant la question de l’agro-écologie, cruciale pour notre planète et notre santé à tous ! »

Dernière modification : 10/05/2017

Haut de page