Les services de l’Ambassade [en]

Chancellerie

L’Ambassadeur de France est le représentant du gouvernement français auprès des autorités ougandaises.

Directement placée sous l’autorité de l’Ambassadeur, la chancellerie diplomatique a pour missions principales :

  • De suivre et d’analyser les dossiers de politique étrangère et intérieure de l’Ouganda afin d’informer les autorités françaises ;
  • De contribuer au développement des relations bilatérales entre les deux pays, notamment en participant à l’organisation de visites officielles ;
  • D’informer, d’expliquer et de promouvoir les positions de la France auprès des autorités ougandaises.

Pour mener à bien ces missions, les agents de la chancellerie entretiennent des contacts avec tous les acteurs de la société (responsables politiques et administratifs, médias, autorités religieuses, universitaires, etc.).

La chancellerie politique travaille en étroite collaboration avec l’ensemble des services de l’Ambassade (consulaire, économique, culturel, militaire, policier, etc.) dont elle assure la coordination.

Consulat

La section consulaire de l’Ambassade administre la communauté française selon la législation et la réglementation françaises en vigueur et assure la protection des Français vis à vis de l’autorité étrangère. Elle est composée d’agents français et de recrutés locaux en poste à Kampala.

Ses principales missions sont :
- l’inscription sur le registre des Français établis hors de France (ancienne immatriculation) des Français résidant dans sa circonscription ;
- la tenue des registres d’Etat civil consulaire : l’Ambassadeur est Officier d’état civil et le Consul Adjoint, Officier d’Etat civil par délégation ;
- le notariat consulaire (procurations, contrats de mariage) ;
- les questions militaires (recensement et organisation de la journée d’appel à la défense) ;
- la délivrance de titres de voyage, de cartes nationales d’identité ;
- la protection consulaire en cas d’arrestation, d’incarcération, d’accident grave ou de maladie ;
- l’organisation des élections ;
- l’organisation de la commission locale des bourses et du comité consulaire pour la protection de l’action sociale.

Le Consul Adjoint est également régisseur et responsable du service commun de gestion (élaboration du budget de l’Ambassade, suivi des dépenses, gestion des agents de droit local….).

Service de Coopération et d’Action Culturelle

Le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) élabore et met en œuvre avec ses partenaires des programmes de coopération d’appui à la société civile, de promotion de la langue française et des cultures francophones, de coopération universitaire et scientifique. Il effectue également une veille sur les questions humanitaires et participe à la mobilisation de l’aide alimentaire programmée. Ces actions concourent au renforcement des partenariats entre la France et l’Ouganda.
Le SCAC travaille par ailleurs en étroite collaboration avec l’Alliance française de Kampala pour la réalisation d’activités culturelles.

Coordonnées :

Mission militaire

Le conseiller militaire

L’Attaché de Défense est le conseiller militaire de l’Ambassadrice

La coopération militaire

La coopération militaire avec l’Ouganda se décompose en 3 axes d’efforts :

  • la coopération opérationnelle : La coopération opérationnelle consiste à entraîner les bataillons (UGABAG) qui partent en Somalie. Depuis 2006, quarante soldats français, venant de Djibouti, forment ces bataillons en 5 semaines, à raison de 1 puis de 2 par an (depuis 2010) à Singo (70 km au nord de Kampala). Le rôle de la mission militaire est double (préparation et réalisation). L’attaché de Défense joue un rôle dans l’établissement du programme (lessons learnt ; calage avec les alliés US et UK) et la chronologie des déploiements puis dans l’accueil, le déploiement et dans l’organisation de la prise d’armes finale.
  • la formation d’officiers ougandais en France ou dans des écoles nationales à vocation régionale en Afrique : Chaque année une quinzaine de stagiaires ougandais est envoyée par la mission militaire dans des écoles militaires françaises, dans des écoles nationales à vocation régionale (ENVR) en Afrique ou dans l’école de maintien de la paix (EMP) de Bamako. Le rôle de la mission militaire se situe sur deux niveaux. Sur le long terme, il s’agit de recruter des candidats afin qu’ils participent à des programmes de formation en France. Sur le court terme, le mission militaire offre une assistance administrative et technique aux soldats.
  • l’apprentissage de la langue française : Depuis 2003, des cadres, essentiellement officiers, sont formés à la langue française par un professeur de français, spécialisé dans l’enseignement à des non-francophones (FLE). Chaque année, une quinzaine de cadres est formée, en 9 mois, à l’école d’état-major de JINJA (80 km à l’est de Kampala). Ils constituent ensuite le vivier pour les stages en France ou dans des écoles nationales à vocation régionale en Afrique. Le rôle de la mission militaire se situe sur deux niveaux. A long terme, il s’agit de recruter des professeurs de Français et de former des professeurs ougandais. A court terme, l’objectif est de recruter des candidats et d’organiser la formation ainsi que les tests de langue.

Encourager les exportations dans le domaine de la défense

  • réaliser des points de situation au profit d’entreprises.
  • faciliter les contacts et les prises de rendez-vous entre ces entreprises et de hautes autorités ougandaises

Autres missions

  • attaché de Défense non-résident pour le Soudan du Sud.
  • réaliser des points de situation sécurité sur le pays et la sous-région au profit d’entreprises, d’ONG, de scientifiques, de voyageurs...

Sites utiles

Service économique

Les Services économiques auprès des ambassades sont les services extérieurs de la Direction générale du Trésor des ministères Economique et Financier. Ces services sont placés sous l’autorité de l’Ambassadeur et sont supervisés par un Service Économique Régional. Ils sont les conseillers des ambassades pour les affaires économiques et financières.

Le Service économique de Kampala représente les administrations économiques et financières françaises en Ouganda et au Soudan du Sud. Il est affilié au Service économique régional de Nairobi, qui a compétence pour l’ensemble de l’Afrique de l’Est est et l’Océan indien.

Le Service Économique a pour missions :

  • l’analyse et la veille économique et financière, sur une base macroéconomique et sectorielle ;
  • le suivi de l’évolution des relations bilatérales dans le domaine économique : échanges commerciaux, investissements, partenariats industriels et technologiques ;
  • le soutien public au développement international des entreprises, qu’il s’agisse des exportations, des investissements français à l’étranger, des investissements étrangers en France ou de la participation aux grands projets. Il peut intervenir auprès des autorités ougandaises en faveur des entreprises françaises confrontées à des difficultés d’ordre administratives ou politiques.
  • la contribution, par la collecte et l’analyse de l’information, à la définition des positions françaises sur les questions économiques, financières et commerciales dans le cadre communautaire, régional et multilatéral et le relais de ces positions auprès des partenaires locaux.
  • le soutien aux activités des PME françaises en Ouganda, en liaison avec le bureau de Business France de Nairobi.

Coordonnées du Conseiller économique :
Pour toute demande relative à ces deux pays, veuillez contacter :
M.Hocine MOURCHID.
Ambassade de France
16, Lumumba Avenue, Nakasero
P.O.Box 7212, Kampala - Ouganda
Tel : +256 414 304 540
Fax : +256 414 304 530

Liens utiles :

AFD - Agence Française de Développement

PNG
L’AFD est la banque française de développement. Publique et solidaire, elle s’engage sur des projets qui améliorent concrètement le quotidien des populations, dans les pays en développement, émergents et l’Outre-mer.

Intervenant dans de nombreux secteurs - énergie, santé, biodiversité, eau, numérique, formation-, l’AFD accompagne la transition vers un monde plus sûr, plus juste et plus durable, un monde en commun. Son action s’inscrit pleinement dans le cadre des objectifs de développement durable (ODD). Présente dans 108 pays via un réseau de 85 agences, l’AFD finance, suit et accompagne aujourd’hui plus de 2500projets de développement. En 2016, l’AFD a consacré 9,4 milliards d’euros au financement de projets dans les pays en développement et en faveur des Outre-mer.

En Ouganda, l’AFD est fortement engagée en particulier dans la construction d’infrastructures qui participent à la promotion d’un modèle économique « vert » et à la définition de stratégies résilientes au changement climatique, qu’il s’agisse de génération d’énergie renouvelable, de gestion de l’eau ou de préservation de la biodiversité, à hauteur de 270 millions d’euros depuis 2010. Lire plus d’informations sur le site officiel de l’AFD et ses projets en Ouganda.

Un aperçu des projets énergétiques financés par l’AFD en Ouganda :

Coordonnées de la responsable du bureau AFD en Ouganda :
Mme Virginie LEROY
S/C French Embassy
16, Lumumba Avenue
P.O. Box 7212
Kampala
Tél : 256.414.304.533
Fax : 256.414.304.510/8

Page de l’AFD en Ouganda.

PNG
Filiale de l’Agence Française de Développement (AFD) dédiée au secteur privé, Proparco intervient depuis 40 ans en faveur du développement durable. Présente dans 80 pays d’Afrique, d’Asie, d’Amérique latine ou encore du Moyen-Orient, elle participe au financement et à l’accompagnement d’entreprises et d’institutions financières.

Proparco figure aujourd’hui parmi les principales institutions européennes de financement du développement, avec lesquelles elle réalise de nombreuses opérations conjointes. Son action se concentre sur les secteurs clés du développement : les infrastructures avec un focus sur les énergies renouvelables, l’agro-industrie, la finance, la santé, l’éducation… Ses interventions participent à la création d’emplois, la fourniture de biens et de services essentiels, et plus largement à la réduction de la pauvreté et la lutte contre le changement climatique.

Au-delà des financements, le rôle de Proparco est d’encourager l’émergence d’acteurs économiques et financiers responsables et innovants dans les pays en développement et émergents. Elle accompagne ainsi ses clients vers de meilleures performances en matière environnementale, sociale et de gouvernance.

Pour réaliser sa mission, Proparco s’appuie sur une gouvernance plurielle. Aux côtés de l’AFD, son actionnaire majoritaire, elle réunit des institutions financières publiques et privées françaises, africaines et latino-américaines, des sociétés de services, des industriels actifs dans ses pays d’intervention, ainsi que des fonds et fondations éthiques. En 2016, Proparco a consacré 1,279 milliards d’euros au financement de projets dans les pays en développement et en faveur des Outre-mer.

proparco.fr

JPEG
Le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) est un instrument financier de la politique française de coopération et de développement, dédié à la protection de l’environnement. Sa mission est de cofinancer des projets à forte composante environnementale, dans les pays en développement et émergents.

Depuis 1994, il intervient dans six domaines de l’environnement mondial : biodiversité, changement climatique, eaux internationales, dégradation des terres, polluants chimiques, couche d’ozone stratosphérique. Son pilotage est assuré par cinq ministères (économie et finances, affaires étrangères, environnement, recherche, agriculture) et l’Agence Française de Développement (AFD). Son secrétariat et sa gestion financière sont confiés à l’AFD.

A la fin 2016, le FFEM a cofinancé 301 projets, à hauteur de 355 millions d’euros dont 68% sont situés en Afrique et en Méditerranée.

ffem.fr - @ : ffem@afd.fr

Service de Presse et de Communication

En interaction constante avec les différents services de l’Ambassade, l’attaché de presse organise des conférences de presse, diffuse les communiqués de presse officiels, anime les réseaux sociaux (Twiter, Facebook, Youtube, ...) et mène les campagnes de communication auprès des médias et du grand public ougandais.

Coordonnées de l’attaché de presse
M. Alfred ONEK
Fabebook : @FranceinUganda
Twitter : @FrenchembassyUg
Youtube : France in Uganda
C/O French Embassy
16, Lumumba Avenue
P.O. Box 7212
Kampala
Tel : +256 414 304 514

Dernière modification : 11/12/2017

Haut de page