Recrutement d’un consultant externe (F/H) pour l’évaluation du FSPI culture 2021-58

PNG

Le FSPI culture 2021-58 est intitulé « Appui aux opérateurs et au ministère pour structurer l’écosystème culturel ougandais ». D’une durée de deux ans, il prendra fin le 18 mars 2023. L’ambassade de France en Ouganda recrute un évaluateur (F/H) externe pour en assurer l’évaluation finale.

Le projet comporte trois composantes :
1. Moderniser deux institutions nationales phares du paysage culturel ougandais. Cette composante est mise en œuvre par le Musée national et le Théâtre national (UNCC), deux institutions publiques qui cherchent à toucher les jeunes générations mais peine à renouveler leurs publics – même s’il faut souligner, avant le Covid, les activités de UNCC en matière de promotion des cultures urbaines. Faute de disposer de moyens et d’équipements leur permettant d’accompagner des artistes émergents ou de proposer de nouveaux dispositifs de création, elles tendent à valoriser un patrimoine déjà consacré (principalement au Musée) ou des pièces relevant du seul registre comique (au Théâtre).
2. Faire de Kampala un « hub » pour la jeune création artistique. Cette composante est mise en œuvre par l’Alliance française de Kampala (AFK) et Nyege Nyege. L’AFK est réputée pour être un centre culturel très important à Kampala car elle offre une plateforme de création à de jeunes artistes débutants dans des domaines artistiques peu représentés sur la scène « mainstream ». L’écosystème qu’elle concentre est fragile car les artistes qui le constituent manquent de reconnaissance ou d’expérience. Nyege Nyege dispose également de cette capacité à se constituer comme une plateforme de rencontre et d’échange. Le rayonnement du collectif et sa reconnaissance au sein des milieux underground internationaux permettent de légitimer l’écosystème musical contemporain en Ouganda.
3. Appuyer l’évolution du cadre national en matière d’ICC. Cette composante est mise en œuvre par l’ambassade, qui délègue les fonds à des partenaires pour mettre en œuvre trois types d’activités : i) des missions d’expertise (avec la MECI 2en année 1 et avec la SACEM et le CNC en année 2) ; ii) des ateliers de professionnalisation dans les secteurs de la musique, du cinéma et de la littérature (avec KIASI, East African Records et Femrite pour les deux années) ; iii) des études sur les industries de la musique et du cinéma, coordonnée par une équipe de consultants en année 1 et rédigées par les experts en mission en année 2.

Les candidats ont jusqu’au 15 septembre pour manifester leur intérêt. Toutes les informations figurent dans le document disponible ci-dessous.

PDF - 482 ko
(PDF - 482 ko)

Dernière modification : 12/09/2022

Haut de page